opposition-carte-bancaireVous subissez un vol de votre carte bancaire et vous faites opposition. Cela vous permettra de limiter les dégâts sur votre compte. Mais combien une telle opération vous coûtera ? Voici ce qu’il faut savoir.

Les frais réglementaires prévus par la banque

Comme le mentionne le site Service-public, seule votre banque peut vous dire, ou plutôt vous rappeler, le montant des frais d’une opposition. Les établissements financiers prennent souvent la peine d’en informer leurs clients lors de la signature du contrat. Même si vous ne vous en souvenez pas, cela a dû être mentionné dans le document que vous avez signé.

Parfois, des banques font couvrir les vols de carte par une assurance. Pour cette option, retrouvez les explications du site ComprendreChoisir. Si vous vous retrouvez dans un cas pareil, vous ne paierez alors aucune somme d’argent pour l’opposition. Cependant, le véritable coût d’une opposition n’a rien à voir avec les frais dérisoires que peut vous faire payer votre banque.

Les sommes d’argent frauduleusement prélevées de votre compte

Ce que le vol de votre carte peut vous coûter, c’est davantage les sommes prélevées sur votre compte que la petite somme à payer pour l’opposition. Si vous n’aviez pas mis une limite journalière pour vos dépenses, le voleur aurait eu le temps de pomper copieusement votre avoir. Le pire, c’est-à-dire un vidage complet de votre compte, peut se produire.

Au cas où vous auriez une barre à ne pas franchir, vous perdriez alors probablement ce montant limite multiplié par le nombre de jours qui séparent le vol de votre opposition. En réalité, dès que vous faites opposition, la banque bloque toute utilisation de votre carte. Ce qui empêchera le voleur à continuer de s’en servir. Comprenez ainsi la nécessité de limiter vos dépenses à un seuil journalier. Ainsi vous ne perdriez que cette somme en cas de vol.

Voici une astuce pour ne pas perdre d’argent. Votre banque vous remboursera les sommes débitées avant l’opposition sans dépasser le seuil de 150 euros. Si vous pouvez limiter vos dépenses à ce seuil, alors vous ne perdriez pas grand-chose, car la banque vous rembourserait cette somme.

Le prix d’une opposition carte bancaire, c’est aussi le préjudice moral subi

Au-delà de l’argent que vous perdrez, le coût d’une opposition bancaire est aussi lié au préjudice moral que le vol de votre carte peut vous causer. Le fait de se culpabiliser, le temps à consacrer aux démarches administratives relatives à l’opposition, sont des circonstances susceptibles de vous déstabiliser quelque peu. Et si vous ne saviez pas vous y prendre, vous perdriez un temps fou pour effectuer votre opposition.

Heureusement que de nombreux sites Internet permettent d’accéder en quelques clics aux informations nécessaires. On peut citer entre autres oppositioncarte.fr, visa.fr ou mastercard.com. Pour connaître toutes les démarches, visitez la page oppositioncb.fr. Vous y trouverez :

  • Toute la procédure à suivre pour réussir le blocage de votre carte
  • Les détails pour faire l’opération même de l’étranger
  • Un service disponible 24 h/24 h pour faire enregistrer votre opposition, quelle que soit votre banque.

En définitive, le préjudice financier d’une opposition peut être important si le voleur réussi à effectuer de grosses dépenses avec votre carte. Mais vous réduirez ce coût, si vous limitez vos dépenses à un seuil journalier raisonnable et que vous faites une opposition carte bancaire dans un court délai.

Comments

Aucun commentaire.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

© Copyright . Tous droits réservés.