medecine douce mutuelle santé remboursementLe régime obligatoire tourne le dos aux consultations dans le cadre d’une médecine douce. Ces frais peuvent toutefois être remboursés par une mutuelle. Zoom sur cette couverture complémentaire qui devient casi indispensable désormais lorsque les médecines dites « non conventionnelles » ne sont pas remboursées totalement.

La médecine douce et les mutuelles

Les soins en médecine douce occasionnent des dépenses onéreuses pour les patients. Les interventions de spécialistes de ces disciplines ne sont pas (ou très faiblement) prises en charge par la sécurité sociale. La souscription d’une mutuelle santé dédiée à ces consultations spécifiques permet de bénéficier d’une participation plus intéressante et de prendre soin de son budget santé. Le remboursement des frais varie selon les garanties proposées par le contrat de mutuelle souscrit par l’adhérent. Il est à noter qu’une minorité de complémentaires santé prennent en charge les dépenses relatives à la médecine douce en France.

Comment la mutuelle rembourse-t-elle ces frais de santé ?

Les Français montrent un réel engouement pour les médecines naturelles. Les mutuelles ont donc compris la nécessité de s’adapter en proposant des garanties adaptées aux besoins nouveaux de leurs adhérents. Le montant de la prise en charge peut varier d’une compagnie d’assurance à une autre. Dans certains cas,  cette couverture peut atteindre un montant forfaitaire annuel de 350 euros. La prise en charge peut également être limitée à une dizaine de séances par an tandis que certaines mutuelles proposent cette prestation en option. Il appartient aux futur adhérent d’être vigilant, et de bien éplucher l’offre qui lui est faite pour s’assurer qu’il sera couvert selon ses besoins.

Comment faire le bon choix ?

Rechercher le meilleur contrat d’assurance complémentaire santé n’est pas chose facile. Mais rassurons-nous. Cela reste surmontable lorsque l’on s’y prend avec méthode. Avant de se lancer à l’assaut des différents sites Internet, comparateurs opportunistes, et/ou agences physiques, il est primordial de bien faire le point sur ses propres besoins en matière de remboursement de soins de santé. Le prix varie généralement selon les besoins en matière de remboursement de soins dentaires, d’optiques, et désormais de soins liés aux médecines douces. Besoin d’un ostéopathe régulièrement ? Besoin de changer ses lunettes une fois par an ? Besoin d’une chambre particulière en cas d’hospitalisation ? Ce sont totues ces questions qu’il faut se poser avant de se lancer dans les demandes de devis d’assurance complémentaire santé.

Comments

Aucun commentaire.

Déposer un commentaire

Vous devez être connecté pour déposer un commentaire.

© Copyright . Tous droits réservés.